Aller au contenu
soutenir

Penone Versailles

En 2013, l’artiste italien Giuseppe Penone était l’invité de Versailles. Ses sculptures, dont certaines furent produites spécifiquement pour l’exposition à Versailles, ont été principalement présentées au public sur la Grande Perspective et dans le Bosquet de l’Etoile.

L’artiste, chef de file de l’arte povera, a rythmé les jardins de Le Nôtre avec ses sculptures d’arbres dans lesquelles végétal et minéral se mêlaient pour dévoiler leur essence.

« Avoir la possibilité de faire dialoguer mon travail avec celui de Le Nôtre à Versailles est un grand privilège. Le jardin est un lieu emblématique, qui synthétise la pensée occidentale sur le rapport homme-nature. Construit pour exalter le pouvoir d’un homme, il souligne en fait la force et le pouvoir de la nature qui minimise l’action de l’homme, obligé à un travail pérenne de manutention pour le préserver. La complexité du dessin suggère la multiplicité des regards, et son extension et grandiosité contraste avec la dimension infime de celui qui le parcourt. L’homme seul disparaît dans le jardin au profit de l’esprit de la collectivité humaine qui a généré une telle organisation de la nature. Mon travail provoque en moi une réflexion analogue: le mimétisme objectif des œuvres annule mon action de sculpteur et concentre l’attention sur l’extraordinaire intelligence de la croissance végétale et sur l’esthétisme parfait présent dans la nature. »

– Giuseppe Penone –

Les œuvres de Giuseppe Penone furent réparties entre le Château et le jardin selon l’axe de la Grande Perspective. Elles rythmaient le Jardin de Le Nôtre, des terrasses au Parterre de Latone, du Tapis Vert au Grand Canal. Une « forêt » d’œuvres était installée dans le Bosquet de l’Etoile.

Télécharger le plan de l’implantation des œuvres