Aller au contenu
soutenir

Versailles – Visible / Invisible

Pour sa douzième édition d’art contemporain, le Château de Versailles invite cinq artistes internationaux au domaine de Trianon du 14 mai au 20 octobre 2019.

Pour cette édition 2019, Dove Allouche, Nan Goldin, Martin Parr, Eric Poitevin et Viviane Sassen dévoilent des œuvres spécialement créées et en résonance avec les lieux choisis. Un nouveau Versailles se révèle à travers leurs œuvres mêlant création et patrimoine.

L’exposition

L’exposition annuelle d’art contemporain à Versailles propose à cinq artistes d’investir différents lieux du domaine de Trianon pour retracer leur exploration approfondie du site et de son histoire. Versailles – Visible/Invisible voit chacun d’eux porter un regard original et souvent inattendu sur les espaces les plus prestigieux des châteaux mais aussi sur d’autres plus secrets.

À la suite de nombreux photographes qui depuis plus d’un siècle ont interprété Versailles, chacun a répondu avec une réelle diversité d’approche à cette commande d’un travail inédit. Tous ont cherché à entrer subtilement en résonance avec ces espaces illustres, sans vouloir les dominer mais plutôt y pénétrer subrepticement.

Télécharger la brochure de l’exposition
Acheter le catalogue de l’exposition  

Les artistes

Parmi les différents matériaux qui ont permis de construire les bâtiments de Versailles, Dove Allouche s’est arrêté sur le gypse dont il a tiré des abstractions aux colorations surprenantes qui sont disposées dans la galerie des Cotelle du Grand Trianon.

Explorant le monde souterrain du système hydraulique des fontaines et retraçant l’assemblée des femmes de la mythologie omniprésente dans la sculpture des jardins, Nan Goldin crée au rez-de-chaussée du Petit Trianon avec Hala Wardé et HW architecture un cheminement empreint de la mémoire sonore de la Marche des femmes conçu par Soundwalk Collective.

Martin Parr, fidèle à sa démarche, trouve dans la foule cosmopolite des visiteurs de Versailles la source d’images tendres et ironiques, aux couleurs vives, qui occupent le Pavillon Frais ouvert pour la première fois au public (Jardin français du Petit Trianon).

Eric Poitevin a choisi l’Orangerie de Jussieu (Jardin du Petit Trianon) pour y déployer deux séries nouvelles ayant pour thème commun la nature : l’une tente de saisir l’image du soleil, hautement symbolique à Versailles, tandis que l’autre traite avec finesse les déploiements graphiques d’une plante : l’angélique.

Viviane Sassen distribue ses images envahies de tâches colorées dans les salons du Grand Trianon. Elle construit une narration témoignant de son exploration intense de la statuaire, de l’histoire du château et de ses occupants, en y faisant entrer des adolescentes d’aujourd’hui. 

L’art contemporain à Versailles 

Depuis 2008, le château de Versailles organise chaque année une exposition consacrée à un artiste français ou étranger. Jeff Koons en 2008, Xavier Veilhan en 2009, Takashi Murakami en 2010, Bernar Venet en 2011, Joana Vasconcelos en 2012, Giuseppe Penone en 2013, Lee Ufan en 2014, Anish Kapoor en 2015 et Olafur Eliasson en 2016. En 2017 l’exposition collective Voyage d’Hiver a permis à plusieurs artistes d’établi un dialogue original entre leurs œuvres, le Château et les jardins de Versailles. En 2018, l’artiste japonais Hiroshi Sugimoto présentait ses œuvres dans le domaine de Trianon dédié à l’intimité des souverains, et plus particulièrement au Petit Trianon.

Commissariat

Jean de Loisy, directeur de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris
Alfred Pacquement, commissaire pour les expositions d’art contemporain à Versailles

TÉLÉCHARGER LA BROCHURE DE L’EXPOSITION
ACHETER LE CATALOGUE DE L’EXPOSITION