Aller au contenu
soutenir

Mozart : Mitridate, Re Di Ponto

Venu de Berlin (Staatsoper), voici un opéra éblouissant du jeune Mozart

Composé en 1770 par un jeune Mozart de quatorze ans pour le Teatro Regio Ducale de Milan, Mitridate est donné par Les Musiciens du Louvre sous la direction de leur chef et fondateur, Mark Minkowski, entre les représentations scéniques du Staatsoper unter den Linden, avec une distribution aguerrie !

Inspiré de Mithridate de Racine, l’opéra de jeunesse de Mozart créé pour le carnaval de 1770 connut un exceptionnel succès. Le Roi du Pont, Mithridate, fait croire à sa mort et observe le déchaînement des passions entre ses fils et les représentants du pouvoir. Amour et gloire permettent à Mozart de déployer toute la panoplie des affects baroques, attribués à quatre castrats, deux sopranos et deux ténors ! 

Caractéristique de l’opera seria, encore soumise aux contraintes du genre dont Mozart se libérera par la suite, l’œuvre contient des pages d’exception : pour Minkowski, ce sont en particulier « le premier air de Mitridate, l’air avec cor de Sifare, le Palli d’ombre d’Aspasie ou la dernière scène de Farnace ». C’est ainsi qu’il donne à entendre non pas l’œuvre intégrale, mais une version idéale resserrée sur l’action principale : du très grand Mozart servi avec une fougue légendaire !