Aller au contenu
soutenir

Campra : Requiem

PROGRAMME


André Campra (1660-1744)
Misere et Psaume 50

Entracte

André Campra
Messe de Requiem
I. Introït
II. Kyrie
III. Graduel
IV. Offertoire
V. Sanctus
VI. Agnus dei
VII. Communion

« Campra fait partie de ces maîtres, entre Lully et Rameau : cette génération du début du XVIIIe siècle où il y avait un grand nombre de très grands compositeurs. Il démontre une personnalité remarquable et très singulière. » William Christie

André Campra (1660-1744), compositeur provençal et maître de chapelle renommé aux cathédrales de Toulon, puis Arles, Toulouse et Paris, écrit cette messe de Requiem probablement peu de temps après son arrivée à Paris en 1694, alors qu’il dirige la maîtrise de Notre-Dame. Composée pour un service à la mémoire de l’archevêque de Paris Monseigneur François de Harlay en novembre 1695, cette messe s’inscrit dans cette période où la musique religieuse de Campra atteint sa pleine maturité : la polyphonie traditionnelle y est traitée avec la même expressivité que les airs de solistes, qui annoncent déjà le goût de leur compositeur pour l’opéra – c’est à cette époque qu’il commence l’écriture de son opéra-ballet L’Europe galante. Les passages instrumentaux, loin d’être de simples préludes, interludes ou postludes, témoignent également de la sensibilité marquée du futur sous-maître de la Chapelle Royale de Versailles.

En interprétant ce monument de la musique du Grand Siècle, Les Arts Florissants illustrent une fois encore leur vocation à faire redécouvrir les grandes œuvres du baroque français.