Aller au contenu
soutenir

Monteverdi : Vepres De La Vierge

PROGRAMME

Claudio Monteverdi (1567-1643) 

Vespro della beata vergine SV 206 (1610)

1. Intonatio « Deus in adjutorium – Domine ad adjuvandum »
2. Psalmus 109 « Dixit Dominus »
3. Concerto « Nigra Sum »
4. Psalmus 112 « Laudate pueri Dominum »
5. Concerto « Pulchra es »
6. Psalmus 121 « Laetatus sum »
7. Concerto « Duo seraphim »
8. Antiphona « Corde et animo »
9. Psalmus 126 « Nisi Dominus »
10. Concerto « Audi coelum »
11. Sonata sopra « Sancta Maria »

Entracte

12. Psalmus 147 « Lauda Jerusalem »
13. Hymnus « Ave maris stella »
14. Magnificat

Avec les Vespro della beata Vergine, Monteverdi imagine l’un des premiers monuments de la musique sacrée européenne. Méditative et théâtrale à la fois, sa partition est conçue comme une somme de prières qui n’hésite pas à faire appel à l’expression de la joie, voire à la plus grande sensualité. Le sentiment baroque de la musique est déjà tout entier présent dans ces pages vocales d’une grande virtuosité, qui alternant avec des moments pleins de relief confiés aux instruments. Soucieux de retrouver la spatialisation des sources musicales telle qu’elle était pratiquée à la basilique Saint-Marc de Venise, Leonardo García Alarcón révélera toute la beauté de cette musique à la tête de sa Cappella Mediterranea et de son Chœur de chambre de Namur.

Succédant à la Chapelle Royale aux somptueuses interprétations de John Eliot Gardiner, puis Raphaël Pichon, voici une nouvelle facette de ces vêpres dans la vision très méditerranéenne de Leonardo García Alarcón.