Aller au contenu
soutenir

CAMPRA : REQUIEM

Résumé

Concerts
Accueil CAMPRA : REQUIEM

Distribution

Présentation

André Campra (1660-1744), compositeur provençal et Maître de Chapelle renommé aux cathédrales de Toulon, puis Arles, Toulouse et Paris, écrit cette Messe de Requiem probablement peu de temps après son arrivée à Paris en 1694, alors qu’il dirige la maîtrise de Notre-Dame. Composée pour un service à la mémoire de l’archevêque de Paris Monseigneur François de Harlay en novembre 1695, cette messe s’inscrit dans cette période où la musique religieuse de Campra atteint sa pleine maturité : la polyphonie traditionnelle y est traitée avec la même expressivité que les airs de solistes, qui annoncent déjà le goût de leur compositeur pour l’opéra – c’est à cette époque qu’il commence l’écriture de son opéra-ballet L’Europe galante. Les passages instrumentaux, loin d’être de simples préludes, interludes ou postludes, témoignent également de la sensibilité marquée du futur sous-maître de la Chapelle Royale de Versailles.

 

Dès sa fondation, la cathédrale Notre-Dame de Paris a fédéré les plus grands musiciens de son temps. À peine l’édifice achevé, c’est entre ses murs que sont inventées les premières polyphonies : cet art inédit de superposer plusieurs voix crée une nouvelle harmonie inouïe jusqu’alors. Le chant est au centre des offices auxquels ils confèrent un lustre qui leur assure une renommée bien au-delà de la capitale du royaume. De nombreux chanteurs, organistes, compositeurs et maîtres de chapelle ont fait depuis le Moyen Âge les grandes heures de la musique à Notre-Dame.

Afficher plus

Dès sa fondation, la cathédrale Notre-Dame de Paris a fédéré les plus grands musiciens de son temps. À peine l’édifice achevé, c’est entre ses murs que sont inventées les premières polyphonies : cet art inédit de superposer plusieurs voix crée une nouvelle harmonie inouïe jusqu’alors. Le chant est au centre des offices auxquels ils confèrent un lustre qui leur assure une renommée bien au-delà de la capitale du royaume. De nombreux chanteurs, organistes, compositeurs et maîtres de chapelle ont fait depuis le Moyen Âge les grandes heures de la musique à Notre-Dame.

 

Au XVIIe siècle, si la Chapelle Royale concentre l’attention, en miroir d’un pouvoir qui se concentre sur la cour, Notre-Dame reste un vivier considérable de l’art musical. La Chapelle Royale y puise d’ailleurs l’immense majorité de ses musiciens. Ce programme vient rendre hommage aux grands compositeurs qui lui furent attachés. Malgré le conservatisme des autorités religieuses, la cathédrale de Paris reste au XVIIe siècle, par les moyens dont elle dispose, mais aussi par son ambition d’être le premier lieu sacré du royaume, l’épicentre de la musique sacrée. Son orgue nouvellement restauré est un chef-d’œuvre de modernité et les plus grands organistes s’y alternent, créant une école célèbre dans toute l’Europe dont Bach sera l’un des grands admirateurs. Les talents les plus créatifs de leur temps s’y succèdent en tant que maîtres de chapelle et compositeurs, et en dépit des contraintes très strictes édictées par le chapitre, ils y offrent à la liturgie une splendeur considérable.

 

Après son apprentissage au sein de la maîtrise de Notre-Dame de Paris, Pierre Robert est rapidement repéré comme l’un des compositeurs les plus inventifs de son temps : après dix années passées en tant que maître de chapelle de la cathédrale de Paris, c’est donc naturellement à lui que le jeune Louis XIV propose, avec Henry Du Mont, la charge de s’occuper de la musique de sa chapelle dans les années 1660.Tous deux, ils inventent le genre du grand motet, qui perdurera jusqu’à la révolution et fera modèle dans toute l’Europe, comme un symbole de la musique française. François Cosset, Jean Veillot ou encore Jean-François Lalouette font aussi partie de ces maîtres de Notre-Dame qui ont fait la réputation de la musique sacrée française et dont la musique est de premier plan.

 

Comme les précédents, André Campra a lui aussi un parcours typique des musiciens d’église de son temps : formé comme jeune chanteur à la maîtrise d’Aix-en-Provence, sous la direction de Guillaume Poitevin, il est rompu à l’art du chant ecclésiastique, des modes d’église, du cérémonial. Prodigieusement doué, il aborde rapidement la composition. S’il s’est rapidement éloigné de la charge de maître de Chapelle de Notre-Dame (les anecdotes à ce sujet donnent une idée de son attirance incoercible pour la scène, apparemment incompatible avec toute respectabilité si l’on en croit les chanoines de la cathédrale) pour se consacrer à l’opéra qui fera sa gloire à la toute fin du siècle, sa musique sacrée constitue une œuvre de premier plan. Son Requiem est l’une des œuvres les plus marquantes du Grand Siècle, et à l’inverse de ce qu’une oreille moderne pourrait attendre d’un tel texte, la musique y est d’une intensité solaire : le musicien offre ainsi sa lecture particulière d’un texte ancestral et une certaine vision de la mort. La lumière éternelle (lux perpetua) est au cœur de cette œuvre méridionale, résolument positive, profonde et rayonnante.

Afficher moins

Programme

Jean Veillot

Sacris Solemniis

 

François Cosset

Missa Domine Salvum fac Regem

 

Jean Veillot

Domine Salvum fac Regem

 

Jean Veillot

Ave Verum

 

Pierre Robert

Christe Redemptor

 

Entracte

 

André Campra

Messe de requiem

La Chapelle Royale du Château de Versailles

En savoir plus
Tarifs
Prestige VIP

119€

  • Tarif Plein
    119€
Prestige

53€ à 106€

  • Tarif Plein
    106€
  • Tarif moins de 26 ans
    92€
  • Carte CVS
    92€
  • Promo Black Friday
    53€
  • France Amériques
    92€
Catégorie 1

32€ à 65€

  • Tarif Plein
    65€
  • Tarif moins de 26 ans
    54€
  • Carte CVS
    54€
  • Promo Black Friday
    32€
  • France Amériques
    54€
Catégorie 2

41€ à 49€

  • Tarif Plein
    49€
  • Tarif moins de 26 ans
    41€
  • Carte CVS
    41€
  • France Amériques
    41€
Catégorie 3

22€ à 27€

  • Tarif Plein
    27€
  • Tarif moins de 26 ans
    22€
  • Carte CVS
    22€
  • France Amériques
    22€

CATÉGORIE PRESTIGE VIP : Les meilleures places de la salle, le programme et une coupe de champagne offerts.

 

CATÉGORIE PRESTIGE : De très bonnes places, le programme et une coupe de champagne offerts.

 

TARIF RÉDUIT accordé pour les moins de 26 ans, les porteurs de la carte Château de Versailles Spectacles et les groupes de plus de 10 personnes (hors formule Entreprise).

 

TARIF GROUPE : pour plus de renseignements, veuillez consulter notre page dédiée aux comités d’entreprise et groupes.

 

L’équipe billetterie est à votre disposition par téléphone au 01 30 83 78 89 (du lundi au vendredi de 11h à 18h) ou sur place dans notre billetterie-boutique (3 bis rue des Réservoirs, 78000 Versailles ; du lundi au vendredi de 11h à 18h, ainsi que les samedis de spectacles hors Grandes Eaux Musicales de 14h à 17h).

 

Pour un meilleur accueil, il est conseillé aux personnes à mobilité réduite de réserver leurs places par téléphone.

Carte abonnement

Château Versailles Spectacles

Valable sur toute la saison musicale de l’Opéra Royal et du Château de Versailles.

DÉCOUVREZ ÉGALEMENT…

Newsletter

Ne ratez aucun événement !

Je m’abonne Je m’abonne