Aller au contenu
soutenir

Molière Et Lully : Le Bourgeois Gentilhomme

Résumé

Comédie-ballet
  • Du jeudi 4 au dimanche 14 janvier 2024
  • Opéra Royal
  • 3h30 entracte inclus
Accueil Molière Et Lully : Le Bourgeois Gentilhomme 2024

Distribution

  • Jean-Noël Brouté Le Maître tailleur, Covielle
  • Julien Campani Le Maître de musique, Dorante
  • Isabelle Candelier Madame Jourdain
  • Manon Combes Nicole
  • Bénédicte Guilbert Dorimène
  • Francis Leplay Le Maître de philosophie
  • Leslie Menu Lucile
  • Nicolas Orlando Le Maître d’armes
  • Laurent Podalydès Un laquais
  • Léo Raynaud Un laquais, Danseur, Le Petit Mufti
  • Pascal Rénéric Monsieur Jourdain
  • Thibault Vinçon Le Maître de danse, Cléonte
  • Windy Antognelli, Flavie Hennion, Artemis Stavridis Danseuses
  • Romain Champion, Cécile Granger, Marc Labonnette, Francisco Mañalich Chanteurs
  • Les solistes de l’Ensemble La Révérence
  • Denis Podalydès (sociétaire de la Comédie-Française) Mise en scène
  • Christophe Coin Direction musicale
  • Emmanuel Bourdieu Collaboration artistique
  • Éric Ruf Scénographie
  • Christian Lacroix Costumes
  • Stéphanie Daniel Lumières
  • Kaori Ito Chorégraphie
  • Véronique Soulier-Nguyen Maquillages et coiffures
  • Laurent Podalydès Assistant mise en scène
  • Delphine Sainte-Marie Assistante scénographie
  • Jean-Philippe Pons Assistant costumes

Présentation

Voici un monument, qui a fêté ses trois cent cinquante ans en 2020, et dont la force reste intacte car l’écriture si habile de Molière parvient à nous suspendre aujourd’hui encore aux lèvres de ce bourgeois. Denis Podalydès se saisit de ce classique et propose une production pleine d’humour et de légèreté, parfaitement en accord avec le texte et l’esprit ravageur de Molière.

Afficher plus

Dans Le Bourgeois gentilhomme, Molière tire le portrait d’un aventurier de l’esprit n’ayant d’autre désir que d’échapper à sa condition de roturier pour poser le pied sur des territoires dont il est exclu… la découverte d’une terra incognita qui, de par sa naissance, lui est interdite. Pourquoi se moquer de Monsieur Jourdain ? Le bourgeois se pique simplement de découvrir ce qu’aujourd’hui nous nommons « la culture » et il s’attelle au vaste chantier de vivre ses rêves… Et qu’importe si ces rêves sont ceux d’un homme ridicule. En choisissant de redonner à la pièce sa forme originale d’une comédie-ballet mise en musique sur les partitions de Lully, Denis Podalydès convoque tous les arts. Avec cette fête de théâtre costumée par Christian Lacroix, il vise à cette apothéose des sens tant espérée par son héros. Il s’agit bien évidemment de rire de la comédie. Mais, comment ne pas avoir de la tendresse pour cet homme sans qualité qui tente d’initier à lui tout seul la première révolution culturelle. Élevé après mille péripéties comiques au rang de « Mamamouchi », Monsieur Jourdain vit son heure de gloire en musique et en danse, malade de sa bourgeoisie, gentilhomme imaginaire, à la fois exaucé et battu, dupé et triomphant, en ce moment théâtral si rare où le ridicule fait place à l’émerveillement pur.

 

Production C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord

Coproduction Opéra Royal / Château de Versailles Spectacles, Les Nuits de Fourvière / Département du Rhône, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, Théâtre de Liège, Théâtre de Caen, Ensemble Baroque de Limoges / Fondation Laborie, Maison de la Culture d’Amiens, Châteauvallon – Scène nationale, Printemps des Comédiens / Montpellier

Avec la participation artistique de l’ENSAD de Montpellier Languedoc Roussillon, de l’ENSATT et du JTN

Trompette marine, luthier Jean-Claude Condi, Mirecourt

Construction des décors Ateliers des Théâtres de la Ville de Luxembourg ; art & Oh – Benoit Probst

Confection des costumes Ateliers du Théâtre de Liège

Afficher moins

Programme

Première partie : 1h40

Deuxième partie : 1h15

 

Spectacle en français non surtitré

Vidéo

L'Opéra Royal du Château de Versailles

En savoir plus
Eu aussi…

CD Molière / Lully – Le Bourgeois gentilhomme

N°53
Lorsque le 14 octobre 1670 sonnaient les premières notes de la nouvelle comédie-ballet, Le Bourgeois Gentilhomme, fruit du génie de Lully et Molière, personne ne pouvait se douter que cette œuvre atteindrait une telle postérité – quatre siècles après, la même légèreté, vigueur, et ingéniosité accompagnent encore nos rires !
En savoir plus
Newsletter

Ne ratez aucun événement !

Je m’abonne Je m’abonne